Tutoriel – Tissage mural moderne

Classé dans : Tissage, Tutoriels | 0
Matériel de tissage : Métier à tisser (avec sa navette et le peigne), fil de coton fin pour la trame, restes de pelotes, rubans, ...
Matériel de tissage : Métier à tisser (avec sa navette et le peigne), fil de coton fin, restes de pelotes, rubans, …

Je reviens aujourd’hui avec un petit pas à pas pour réaliser un tissage moderne.

Réalisé en partenariat avec La Petite Epicerie, vous trouverez tout le matériel nécessaire sur leur boutique.

J’ai opté pour un métier à tisser de petite taille. Il est vendu avec la navette permettant de facilement passer le fil au travers du métier, et un peigne pour rabattre et serrer les rangs de tissage. Il vous faudra des laines diverses en couleurs, épaisseurs, et textures (enfin, c’est vous qui voyez ! 😉 ). Afin d’apporter du volume, j’ai choisi de la laine pompon. Je voulais faire quelque chose de très girly, avec du rose et du doré.

N’oubliez pas de prendre un fil de coton fin pour réaliser la chaîne : c’est ce qui constituera la base du tissage.

Le tissage est un très bon moyen d’utiliser ses restes de laines, rubans, galons… Profitez-en ! 🙂

 

 

 

Fil de trame
Monter le fil de chaîne en le nouant à chaque extrémité.

Monter le fil de chaîne

Commencer par monter le fil de chaîne en nouant le fil en bas à gauche, puis en le faisant faire des aller retour dans les encoches. Terminer en nouant le fil au métier à tisser.
Si votre métier à tisser est pourvu de barres métalliques comme le mien, enlevez-les avant de monter le fil de chaîne, et remettez-les aux extrémités de la chaîne. Ces barres métalliques permettent au tissage de garder sa forme rectangulaire et régulier (très pratique !). Lors du tissage, il faudra veiller à bien les prendre dans le tissage.

 

Début et principe du tissage

Bloquer le début du fil et passer la navette en alternant dessus / dessous
Afin de bloquer et retirer le tissage aisément à la fin, intercalez une feuille de papier épaisse (ou un carton) de manière à démarrer le tissage un peu plus haut. Bloquer le début du fil comme si vous tissiez sur quelques centimètres (cela vous facilitera l’étape finale ou il faut rentrer les fils), et passer la navette en alternant dessus / dessous.

 

Tirer doucement la navette en diagonal.
Tirez doucement la navette et positionnez le fil en diagonal. Cela permet d’avoir une bonne tension.
Rabattre le fil tissé avec le peigne.
Rabattre le fil tissé avec le peigne contre votre feuille. Repassez la navette dans l’autre sens en alternant les dessus / dessous des fils avec le premier aller.
Réalisez encore un aller, et coupez le fil en laissant une petite longueur. Nous rentrerons tous les fils à la fin du tissage.

Lorsque vous démarrez un tissage, commencez toujours avec 3 lignes de tissage classique afin d’avoir un bord régulier. Vous pouvez ensuite faire des lignes fantaisies, à franges, etc.

Réaliser des franges

Couper plusieurs longueurs de fils. Les plier en 2, et positionner la boucle sur 2 fils de trame. Ressortir chaque bout de fil en les passant par l'intérieur vers l'extérieur.
Couper plusieurs longueurs égales de fils. Positionner le centre des fils sur deux fils de chaîne. Rentrer chaque extrémité de fil en les passant par dessus les fils de chaîne vers l’intérieur, les « attraper » par le dessous puis les ressortir vers l’extérieur. Tirer un peu vers le haut pour les serrer avant de faire descendre la frange contre le début du tissage.
Réalisez le nombre de rangées désirées en alternant les franges de manière à bien couvrir toute la longueur.
Réalisez le nombre de rangées désirées en alternant les franges sur la chaîne, de manière à bien couvrir toute la longueur.

 

Réaliser des formes

Passer le prochain fil et mettre en forme avec les doigts
Passer le prochain fil et mettre grossièrement en forme avec les doigts. Combler l’extérieur de la forme en tissant autour de la forme. Réalisez des diminutions en tissant sur de moins en moins grandes longueurs.
Combler l'extérieur de la forme et la forme.
Comblez maintenant l’intérieur de la forme.

 

Alterner avec des franges, des laines fantaisies

Réaliser une nouvelle série de franges.
Réaliser une nouvelle série de franges. Ici je n’ai mis qu’un fil car il est épais.
Ajouter du volume avec la laine pompon. Il faudra passer dessus / dessous le bon nombre de fils pour un résultat concluant.
Ajouter du volume avec la laine pompon. Il faudra passer dessus / dessous le bon nombre de fils pour un résultat concluant. Dans mon cas, je suis passée par dessus deux fils et en dessous de cinq.
Voilà ce à quoi ressemble le haut du tissage pour le moment : pas grand chose ! Nous allons y remédier en coupant proprement les franges.
Voilà ce à quoi ressemble le haut du tissage pour le moment : pas grand chose !
Nous allons y remédier en coupant proprement les franges.

 

Mettre en forme les franges

Découpe d'une frange - Avant : Séparer la frange du tissage avec une feuille de papier.
Séparer la frange du tissage avec une feuille de papier. Cela vous permettra de mieux voir ce que vous faîtes et vous évitera également d’abîmer votre tissage.
Découpe d'une frange - Après
Un aperçu après la coupe. J’ai coupé court de manière à apercevoir un peu le gris en dessous. Procédez de la même manière pour les autres frange.
Motif final après découpe des franges.
Motif final après découpe des franges.
Amusez-vous à découper en faisant différentes formes et différentes longueurs.

 

Retirer le tissage du support et rentrer les fils

A la fin du tissage, il est bien de terminer par trois rangées de tissage « classique » comme au début.

Couper les fils de trame et les nouer 2 à 2.
Retirer délicatement les fils de chaîne du support. Les couper et les nouer deux à deux (faîtes un double nœud). Vous pouvez maintenant retirer les barres métalliques (sur ce support, il y avait une petite vis à dévisser).
Rentrer les fils
A l’aide d’une aiguille à laine, passez les fils qui pendent au dos de votre ouvrage à travers quelques mailles, puis couper à ras. Faîtes de même avec les fils de chaîne. Vous pouvez aussi en laisser pendre sur les côtés. C’est ce que j’ai fait avec les pompons et la laine rose.

 

Fixer le tissage à un support

Pour accrocher le tissage au support : à l’aide d’une aiguille à laine, passer un fil dans les fils de chaîne puis autour de votre baguette. Nouez les extrémités, et c’est terminé !

Vous pouvez le fixer sur un bout de bambou, une branche, un tube métallique, peindre à la couleur désirée… encore une fois c’est comme vous voulez.

Pour accrocher le tissage au support : à l'aide d'une aiguille à laine, passer un fil dans les fils de chaîne puis autour de votre baguette. Nouez les extrémités, et c'est terminé !

 

Félicitations !

Tissage mural moderne

J’espère que ce tutoriel vous a plu ! L’important est d’expérimenter et de laisser parler sa créativité. Essayez tout ce qui vous passe par la tête dans un premier temps, vous pourrez ainsi déterminer ce qui vous plaît le mieux, et ce qui marche le mieux aussi. Vous pouvez essayer de passer sous un fil, dessus trois fils, les faire en quinconce, réaliser des genre de losange, des chevrons… Le site http://www.theweavingloom.com/ regorge d’idées, faîtes-y un tour.

Lorsque vous serez prêt à réaliser « THE tissage mural », celui qui trônera fièrement dans votre séjour ou dans la chambre de votre enfant, prenez le temps de faire un schéma général du rendu final. Dessinez les formes globales, les proportions, les couleurs, les motifs… et tissez ! Amusez-vous !